Pourquoi il faut tolérer la pub sur internet

J'entends souvent des gens (ah... les gens...) critiquer la pub sur internet: "C'est chiant", "Comment ils savent que j'aime ça?", "Tiens je vais mettre adblock"... Et si, 2 secondes, on s'arrêtait pour repenser à tout ça.

On peut se retrouver, en gros, avec 3 types de site

  • les sites au contenu illégal, suspect, ou moralement discutable (typiquement torrents ou porno) qui bombardent l'internaute de popin, popup et consorts. Mais... on tolère tout de même: on y trouve son compte, au final, même si, peut être, leurs concepteurs s'en mettent plein les fouilles malgré ce sentiment de lutte-fermer-les-popups.

  • les grands sites qui mettent une pub dès l'arrivée dessus. Personnellement, à moins d'une urgence vitale, je participe à l'augmentation de leur taux de rebond, en fermant purement et simplement la page. Car non seulement il y a cette publicité (sonore qui plus est) impossible à fermer sans ouvrir sa console chrome, mais en plus, on retrouve des pubs par la suite. Arrivé un moment, ça donne vraiment l'impression qu'ils ont tellement de traffic qu'en perdre un tiers n'est pas très important. Et là...

  • les petits sites, type https://gkdv.net, qui vous mettent 2-3 pubs au max sur une page. En bloquant ces publicités via adblock, vous n'encouragez pas vraiment son auteur. Car si écrire est un plaisir, en vivre serait un rêve. Car être blogueur, et vouloir en vivre, c'est souvent se retrouver comme ça

Le point commun entre ces 3 types de site? La gratuité. Et c'est grâce à ces publicités tant critiquées que vous en bénéficiez. En quelques sortes, la rançon de la gratuité, c'est la pub.

Et quid des cookies, qui logguent ce que vous aimez?

Franchement, entre avoir de la pub pour des cocottes minute, et de la pub pour des vps low cost, vous préféreriez quoi? Perso, sur facebook notamment, mes pubs sont ciblées, et c'est tant mieux. Il m'arrive de cliquer grâce à ce ciblage, et c'est même grâce à cela que j'ai découvert digitalocean (cf. http://bit.ly/1byjTW0 ). Donc oui, je suis carrément pour les cookies de tracking.

Et la vie privée dans tout ça?

Franchement, osef. Que google sache que vous préférez les vps aux rencontres coquines, ou que vous aimez le hard rock, où est le problème? Cela vous permet de voir des pubs intéressantes et adaptées, et permet aux annonceurs de mieux cibler. Une relation gagnant-gagnant qui fait que chacun y trouve son compte, qu'on soit consommateur ou vendeur.