Qu'est ce que le Crowdsourcing ? ( Cf. Wikipedia )

Crowdsourcing

Un article de Wikipédia, l\'encyclopédie libre.

 

Le crowdsourcing est un néologisme conçu en 2006 par Jeff Howe et Mark Robinson, rédacteurs à Wired magazine. Calqué sur l\'outsourcing (externalisation), qui consiste à faire réaliser en sous-traitance, donc externaliser des tâches qui ne sont pas du métier fondamental de l\'entreprise, le crowdsourcing consiste à utiliser la créativité, l\'intelligence et le savoir-faire d\'un grand nombre d\'internautes, et ce, au moindre coût. La traduction littérale de crowdsourcing est « approvisionnement par la foule », mais ne reflète pas le véritable contenu du vocable. Une autre proposition de traduction pourrait être : « impartition à grande échelle » ou encore « externalisation à grande échelle ».

 

Micropaiement

L\'exemple représentatif cité par Jeff Howe[1] est celui de Claudia Menashe recherchant quelques photos pour illustrer la grippe aviaire sur un stand lors d\'une exposition du National Health Museum (Musée national de la santé) de Washington. Elle entre en négociation, sachant son faible budget, avec un photographe professionnel, Mark Harmel, qui est prêt à lui concéder à un prix qu\'il considère comme deux fois plus faible que ses tarifs habituels, 4 photos pour 600 $.

C\'est alors que Claudia Menashe découvre sur iStockphoto des documents ayant les caractéristiques qu\'elle recherche. Elle annonce à Mark Harmel qu\'elle a trouvé son bonheur, s\'étant procurée via iStockphoto, 56 images à environ 1 $ pièce. L\'histoire se termine de la façon suivante : le photographe professionnel Mark Harmel a compris qu\'il ne pouvait pas lutter contre une foule d\'amateurs de mieux en mieux équipés (appareil photo à moins de 1000 $, logiciel de traitement d\'image, ordinateur personnel et internet) consentant à être rétribués de 1 $ à 5 $ par photo. Il concentre maintenant son activité sur le travail à la commande.

Ce principe du micropaiement permet aux sites Web de se rémunérer et à de nombreux contributeurs de se faire de l\'argent de poche, ou un complément de revenus, ce commerce échappant pour le moment aux agents de fisc.

Bénévolat et crowdsourcing

On peut rapprocher le crowdsourcing du concept de pronétariat, autre néologisme du même domaine, proposé par Joël de Rosnay en 2005. Le crowdsourcing peut constituer une des activités lucratives, même si elle est marginale, du « pronétaire ». Si le bénévolat peut se résumer à l\'engagement volontaire à un organisme à but non lucratif, œuvre sociale ou caritative, on ne peut pas le considérer comme synonyme de crowdsourcing, dans la mesure où des sociétés commerciales sont à l\'origine de la création du concept.

Néologisme équivalent

  • Blogsourcing, qui précise que la création de contenus, de projets ou le développement d\'idées se font par l\'utilisation d\'un blog comme plateforme de création collaborative.
  • Crowdfunding, qui consiste à faire financer des projets en faisant collaborer les internautes. Ce mode de financement alternatif permet d\'obtenir des évaluations et des analyses émanant des participants qui souhaitent financer à une levée de fonds.

 

 

Lire la page wikipedia correspondante : http://fr.wikipedia.org/wiki/Crowdsourcing