Les smileys: pour ou contre?

J'en abuse et abuse encore: les smileys n'ont de cesse de ponctuer mes articles, pour le plaisir de certains lecteurs, et le déplaisir d'autres: d'allure kikoolol, le smiley a pourtant bien des avantages… Forcément, sur le web, les smileys sont connus de tous. Ils sont une précieuse technique de construction de capital sympathique. Un bon :) vaut mieux que rien. De meilleurs feedbacks sur Facebook Voici par exemple ce que mentionne le blog bizzuka, dans son billet "10 ways to master facebooks edegrank algorithm to reach more fans": "Emoticons, those little "smiley face" characters could garner a 33 percent higher share rate, a 33 percent higher comment rate, and 57 percent more likes. Who knew? (And don't ask me why.)" En gros, un smiley dans un post FB, c'est 33% de partages et de commentaires en plus, et 57% de likes supplémentaires. Juste énorme. Un bon post Facebook passe donc par l'art du smiley ;). Moins de risque de prise de tête en texto Près de 180 milliards de SMS sont été envoyés en France chaque année selon l'ARCEP (Autorité de Régulation des Communications électroniques et des Postes). Soit plus de 5400 par seconde, et tout autant de risques que l'un d'entre eux soit mal interprèté. Par exemple: "Dispo ce soir?" "- Non" Pourrait être perçu comme un "pas envie de te voir". Alors que "Dispo ce soir?" "- Non :s" A étrangement pour effet d'appuyer le fait que ce n'est pas le fruit de ta seule volonté. Pour ma part, j'utilise régulièrement les smileys en sms, pour ne pas qu'on m'en veuille si ma réponse n'est pas celle attendue par mon interlocuteur. Et ça simplifie grandement ma vie :) Et pourquoi en utiliser dans un article? Reprenons ma dernière phrase, et ôtons lui son smiley: "Et ça simplifie grandement ma vie." Le ressenti n'est pas le même qu'avec: "Et ça simplifie grandement ma vie :)" Sur la version smiley, j'ai l'air sympa, et on oublie (presque) que j'ai des pubs dans ma sidebar. Chacun de mes articles est donc ponctué de smileys, non pas parce que GKDV est un blog kikoolol, mais tout simplement parce que GKDV est un blog sympa où la bonne humeur règne en maître indétrônable, et que les smileys, on fait difficilement plus sympa :) (Et on en fait même des tampons encreurs pour enseignants, étrangement ^^)