Flashback: De ces projets web que j'ai laissé tombés...

A l'occasion du 3 septembre (héhé, c'est la St Grégoire ;)) , je vais me laisser aller à une petite digression totalement égocentrique, en vous parlant de certains projets web que j'avais mis en place, et que, au final, j'ai abandonnés... Un gros pavé en perspective ^^ A la base, les jeux en ligne Initialement, le php était pour moi le moyen de créer des jeux en ligne par navigateur. J'avais créé estelgard (simulation politique), falancia (héroïque fantasy stratégie), crazy-pital (simulation un peu particulière de gestion d'hôpital) et be-a-mac, où l'internaute son business de... prostituées. Et ça marchait plutôt bien. Manque de bol, et erreur de jeunesse: cb bloquée, impossible de renouveler le serveur :( Tout le code source était perdu, ne faisant pas de sauvegardes à cette époque.... Sait-on-jamais L'idée de base était simple: préparer sa mort, via internet. Le site permettait de préparer des mails qui seraient envoyés après sa mort... Car sait-on-jamais, cela peut arriver... L'internaute devait revenir pointer, à la fréquence de son choix, sur le site pour donner signe de vie. Abandonné faute de temps, et faute d'engouement de la part de mes petits cercles personnels ... Deedil Deedil était un réseau social axé sur le jeu, et sur la possibilité de rencontrer des Deedilers inconnus. Mais la magie Facebook / twitter / google+ / tumblr fait que, de mon point, créer un énième réseau social est ... peine perdue... Même si tribords m'avait donné un coup de main bien sympa ;) Kelecole Encore une fois, un concept simple: les internautes cherchaient leur école et donner un avis dessus, permettant ainsi aux internautes de se faire une meilleure idée de la vie au sein de l'établissement... Mais hélas, fréquentation quasi nulle, un bon gros flop ^^ Du temps perdu ? Du point de vue financier et business, oui, plus ou moins. Du point de vue personnel et pro, carrément pas. Au final, sur chacun de ses projets, j'ai eu besoin de technos différentes. Que ce soit la simple mise en place de crontab, de structures de base de données, d'utilisation de frameworks (et même, de création), ou de l'animation de communauté, du contact avec d'autres blogueurs, en passant par la connaissance des offres d'hébergement, de la gestion de serveur dédié, de la programmation orientée objet, de l'utilisation des réseaux sociaux, de l'utilisation de jquery (et jquery template ;) ), de nodejs et j'en passe, j'en sors gagnant: grâce à ces projets "foireux", je me suis formé à de nouvelles perspectives, celles de la professionnalisation et de l'accomplissement ;) A méditer ?
Flashback ces projets web que laissé tombé...