Myspace : la fin ?

Je viens de découvrir un article très intéressant sur mediassociaux.com . Son auteur y constate la lente dé-popularisation du réseau pourtant si connu en France. Il le compare à Facebook, et dresse un bilan négatif de l\'évolution du site pourtant incontournable pour de nombreux groupes de musique.

 

Facebook vs MySpace: un combat judicieusement évité.

 

A la base, MySpace n\'était pas centré sur la musique comme aujourd\'hui. Il apparait plutôt comme l\'ancêtre de Facebook, notamment via la notion \"d\'amis\". 

L\'auteur de l\'article dont je parlais ci-dessus a fait la comparaison, via google trends, du volume de recherches de Facebook et de Myspace. Le schéma ne trompe pas : le combat Facebook/MySpace a déjà été joué, et perdu. Ce pourquoi, je pense, MySpace a choisi de spécialiser, afin d\'éviter de ne devoir disparaître.

 

 

 

\"myspace_facebook_trends\"




Et si les zikos quittaient MySpace ?

\"music_socialmedia_facebook\"


En fait, l\'on s\'aperçoit que les groupes de musiques préfèrent favoriser leur twitter et leur facebook plutôt que leur myspace. Et si ces mêmes groupes cessent d\'utiliser myspace, les internautes-fan se tourneront d\'avantage vers les plus récentes mises à jour plutôt que de vers un myspace qui date.



De plus, une rumeur circule quant au possible rachat de myspace, ou tout du moins, sur une proposition de vente ( cf. http://www.businessinsider.com/myspace-could-be-sold-2010-7 ). Le fondateur de myspace, Rupert Murdoch, en demande 700 millions de dollars. Or, ce montant semble plutôt élevé, quand on connait les avantages et atouts de facebook et twitter pour ce qui est de mettre en relation les gens, et , in extenso, les groupes et leurs fans. 



Sans plus attendre, je vous invite à lire l\'article original, [ ici ]