Les Nouvelles caractéristiques de Facebook Social et leur incidence sur votre vie privée

Applications Facebook = Malwares ?



Quand un petit morceau de logiciel est automatiquement installé sur votre ordinateur, sans votre consentement explicite, il est appelé « logiciel malveillant ». Mais que dire alors des applications Facebook qui sont ajoutées à votre profil? Nous avons découvert mercredi que entre ce qui se passe réellement, et la théorie « facebook », la gestion des accès à votre profil  n'est pas aussi facile que de cocher une simple case dans vos paramètres de confidentialité.



Si vous visitez certains sites tout en étant connecté à Facebook, une application pour ces sites sera tranquillement ajoutée à votre profil Facebook. Vous n'avez pas à avoir une fenêtre ouverte sur Facebook, vous n'avez pas besoin de signer ou de vous inscrire à ces sites pour permettre aux applications de fonctionner, et il ne semble pas avoir de réel moyen d’empêcher cela dans les paramètres de confidentialité de Facebook...



Ces applications semblent être liées à des outils de partage de Facebook. Les sites concernés ont tous l'intégration Facebook Connect, et parmi eux sont compris des poids lourds du web, tels que le réseau des blogs Gawker, le Washington Post, TechCrunch, le CNET, le New York Magazine, et formspring.me.



Les informations que ces applications obtiennent alors ne sont pas tout à fait claires. Ces sites ne se montrent pas automatiquement sur vos pages de profil, mais si vous regardez la page profil d'une de ces applications, vous pouvez voir la liste de vos amis qui l’ont également installé, ce qui vous permet, in extenso de jeter un œil, indiscret, à leur habitudes de navigation. De l'autre côté il ya des sites comme le Washington Post, qui a un « Facebook News » montrant une liste de vos amis qui ont partagé l’un de leurs articles sur Facebook.






Quelle est la destinée de Facebook ?



Il existe certains exemples de la façon dont Facebook, via « l’open graph », est censé utiliser vos informations telles que vos commentaires ou vos critiques sur Facebook et des sites externes. Par exemple, si vous êtes connecté à un site comme PCWorld ou Macworld en utilisant Facebook Connect et que vous laissez un commentaire sur un article, vous verrez un message pop-up vous demandant si vous souhaitez publier le commentaire sur votre mur. Si vous cliquez sur « Publier », le commentaire sera affiché à vos amis, dans leur fil d’actualité. Ils peuvent choisir de bloquer tous les posts de ce site, s’ils le souhaitent.



Cette semaine a été une semaine rude pour facebook et la vie privée . Des questions récentes ont révélé une plate-forme  désorganisée, et ont soulevé d’inquiètantes préoccupations concernant la capacité de Facebook à stocker et gérer de façon responsable « les informations privées des utilisateurs ». Espérons que cette dernière question est juste un autre bug et non un nouveau mode de fonctionnement pour le site de réseautage social.



Incidence de la divulgation de ces informations



Comme vous le voyez par exemple sur gregoire-penverne.fr , la liste des gens ayant « aimé » ou « partagé » l’un de mes articles apparaît clairement aux yeux de tous.



La question est donc de savoir si ces informations présentent un risque pour l’utilisateur qui les verraient dévoilées, ou si cela n’a, au final, que peu d’impact sur nos précieuses informations. Car après tout, que tout le monde sache que vous avez aimé l’un de mes articles montre simplement que vous avez du goût…



Non ?

 

 



Voir aussi :
New Facebook Social Features Secretly Add Apps to Your Profile
Facebook étalent vos données personnelles au grand jour